• Chapitre 17

    Pierre ouvre l'eau, attrape une éponge et le liquide vaisselle et commence le lavage. 

    S: "Et il fait la vaisselle en plus, il faut que je le garde celui-là" et elle rit.

    Pierre rit aussi "si tu le garde tu es obligée de prendre toutes les options aussi"

    S: "Ca va encore comme compromis ça "

    P: "Ok ça va alors, tope la " et il lui tend la main pour toper, elle lui répond de la main gauche. 

    P: "ok deal. Voilà, vaisselle terminée"

    S: "Super, merci. Tu veux rentrer chez toi vers quelle heure ? Sans vouloir te jeter dehors bien sur "

    P: "Je ne sais pas vraiment. Tu me renvoies quand tu en as assez de me voir" 

    S: "D'accord"

    P: "On fait quoi maintenant ? On continue à parler de nous, de tout et de rien ?"

    S: "Tu avais envisagé un autre programme peut-être ?"

    P: "Les hommes ont toujours des idées dans la tête. Mais je ne voudrais rien précipiter sans que tu ne te sentes pas prête"

    S: "Ca dépend de tes idées mon cher"

    Pierre la serre dans ses bras, "je ne te cacherai rien. Je me sens bien avec toi et je suis très attiré par toi. Mais je veux que tu sois prête et que tu en ais envie également. On a le temps, et je ne voudrais pas tout gâcher par précipitation"

    S: "D'accord je pense comprendre ce que tu essaye de m'expliquer" et elle rougit. 

    Pierre l'embrasse. 

    S: "La soirée fut délicieuse, mais mes émotions de tout à l'heure m'ont fatiguée. Mais je voudrais aussi partager quelque chose de particulier avec toi. Accepterais-tu de faire les soins de mon bras ce soir ?"

    Pierre la regarde dans ses beaux yeux verts et lui souris. "Si tu me donnes les bonnes indications, je pense que je devrais m'en sortir"

    S: "Est ce que cette idée te plait au moins ? Je ne veux pas te mettre mal à l'aise non plus"

    P: "Rassures toi, ça me plait" et il l'embrasse.

    S: "Je vais aller chercher le matériel alors."

    Stéphanie se lève et se dirige vers la salle de bain et revient avec une grande boite en plastique orange. Elle revient s'assoir près de lui. 

    S: "Bon, premièrement retirer mon pull"

    Pierre passe son bras autour de sa taille et l'attire vers lui. 

    P: "Bon, ça je ne devrais pas avoir trop de problème".

    Il prend les côtés de son pull, les remonte, elle relève les bras et il retire complètement son pull … A présent, il voit son soutien gorge. Sa peau est fine. Une cicatrice remonte du coude de Stéphanie jusqu'à son épaule. Sa poitrine est opulente, tout ça est très excitant. Bien sûr il y a cette longue cicatrice, mais elle est fine et tend à disparaitre avec le temps. 

    S: "Tiens, voilà un tube de gel désinfectant. Il faut en placer sur tout mon bras. Tu le fais ? Ca ne te gêne pas ?"

    P: "Non pas du tout, aucun problème. Il faut en mettre beaucoup ?"

    Il ouvre le tube, le gel n'a pas d'odeur. 

    S: "Ben assez pour couvrir la surface, mais pas trop sinon tu vas en avoir plein les mains. Tu peux le faire en plusieurs fois"

    Pierre appuie sur le tube et place une grosse noisette de gel sur le bout de son moignon. Il commence à l'étaler, sur le bout, sur les côtés, puis remet un peu de gel pour couvrir le haut de son bras. Il ne fait qu'étaler le gel, il le fait un peu timidement. 

    S: "Voilà c'est bien. Après faudra mettre une crème, mais il faut éviter qu'il y ait trop de microbes, alors faut désinfecter. Tu fais ca très  bien en tout cas"

    P: "Merci, mais c'est une première pour moi" il rougit un peu.

    S: "J'imagine bien ... Je reprends quand tu veux."

    P: "Tout va bien pour moi, j'ai commencé, je termine, sauf si tu vois que je le fais mal"

    S: "Continue"

    S: "Pour la crème, y a pas besoin d'en mettre partout. Seulement sur les 20 cm au dessus de mon coude et en dessous du coude aussi"

    P: "Bon ok... mais il faut essuyer le gel avant ? C'est pas grave si ça se mélange ?"

    S: "Oui si t'en as mis trop, essuie" elle lui tend l'essuie de bain qu'elle a pris avec elle. 

    Pierre prend la serviette et essuie délicatement son petit bras.

    P: "Pour la crème, c'est la même méthode d'application, ou bien c'est plus le principe massage ?"

    S: "Oh, sans doute qu'un petit massage me fera du bien. Je pense que je suis un peu crispée aujourd'hui. Tu le sens ?"

    P: "Oui un peu, tu ne sembles pas aussi détendue qu'hier soir"

    S: "Non, j'ai vraiment eu peur tantôt. Je met du temps à me détendre"

    P: "Ok. Je m'occupe de tout. Détends-toi. Vide ton esprit et ne pense qu'à des choses agréables..."

    Il ouvre la crème, commence l'application sur son petit bras. Il étale d'abord la crème puis commence le massage, tout en douceur. Il masse lentement son moignon, le bout, puis les côtés, puis le bras, doucement, tendrement. Stéphanie ferme les yeux et se laisse aller contre son buste. Elle apprécie ce moment de complicité. Pierre la sent se détendre. Ce moment est très excitant. Elle est à moitié nue devant lui. Il masse son petit bras. Stéphanie respire lentement. Pierre poursuit son massage tendrement, doucement. Il lui demande en chuchotant:

    P: "Ca te fait du bien ? Ça va mieux ?"

    S: "Oui. J'avais presque oublié qu'on pouvait vivre des moments aussi délicieux"

    Elle frisonne, Pierre repère une petite couverture. 

    P: "Ravi que ça te plaise. Tu as froid ?"

    Il prend la couverture et en entoure ses épaules. Son soutien gorge en dentelles met sa poitrine en valeur … Elle semble magnifique. 

    S: "Je suis bien maintenant. J'ai l'impression que plus rien ne peut m'arriver"

    Pierre continue son massage doucement, il embrasse le bout de son moignon et reprend le massage. Elle semble complètement détendue. 

     

    « Chapitre 16Chapitre 18 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :