• Le duel Caïn / Abel passionne plus de 3.5 millions de Français

    Source: http://www.toutelatele.com/le-duel-cain-abel-passionne-plus-de-3-5-millions-de-francais-58208

    Le duel Caïn / Abel passionne plus de 3.5 millions de Français
     
     
     
     




    Vendredi 28 mars, France 2 a poursuivi la diffusion de la saison 2 de Caïn, débutée le 22 mars. La série policière avec Bruno Debrandt raconte les enquêtes d’un flic au caractère bien trempé, et en fauteuil roulant.

    Dans l’épisode 3, le policier enquêtait sur le meurtre d’une jeune femme affreusement mutilée, retrouvée gisant sur l’autel d’une chapelle. Caïn soupçonne rapidement le mari de la victime, qui se trouve être aussi l’un de ses vieux amis. Cette première partie du double épisode « Caïn et Abel » a passionné 3.7 millions de téléspectateurs, ce qui représente 15.1% du public présent.

    La deuxième partie revenait sur les suites de l’enquête du meurtre de la chapelle, mais aussi sur la vie privée de Caïn, qui risque de perdre l’amour de sa vie, Gaëlle. Cet épisode a retenu l’attention de 3.6 millions de téléspectateurs, soit 16.7% de parts de marché. La série fait mieux que la semaine dernière, pour le lancement de sa saison 2. France 2 se retrouve au coude à coude en seconde place avec M6 et NCIS, jusqu’à 22h39. Les deux séries ont attiré en moyenne sur leurs deux épisodes quasiment le même nombre de fidèles, 3.6 millions chacun. En parts de marché, Caïn passe légèrement devant avec une moyenne de 15.9% sur ses deux épisodes inédits, contre 15.75% pour les deux épisodes de NCIS (un inédit et une rediffusion).

    Véritable succès d’audience pour France 2, Caïn revient vendredi prochain, à la même heure sur la chaîne publique.

    « Pour en finir avec l'angélisme des handicapésPhotos saison 2 - épisode 2 "Ornella" »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :